Le 8 mars, journée de la femme : pourquoi une journée seulement ?

Attention, article de fin de journée où j’ai envie de m’exprimer dans tous les sens,

Je ne sais pas trop quoi penser du 8 mars, journée internationale de la femme.

Est-ce vraiment une si bonne chose ? (je vous avais prévenu, il est 23 heures passées au moment où j’écris 😉 ). Je m’explique : bien sur, sur le principe, mettre à l’honneur les femmes, je suis pour. Mais que signifie cette journée? Cela me donne un peu le sentiment que les hommes bien pensants se sont dit : tiens tiens les râleuses sont encore dans le coin, on va leur donner une journée, et puis on est tranquille.

2012-12-16 18.10.31

Pourquoi se contenter d’une journée? La femme, cela devrait être tous les jours son jour (et les hommes aussi, allez pas de jaloux 😉 ). Mon copain me considère, à tort ou à raison, comme une féministe. Et en lui parlant de ce 8 mars, je me suis demandée si j’étais satisfaite. Eh bien non. La femme n’est pas un animal en voie de disparition, elle a des droits, des devoirs et doit être respectée tous les jours et pas une fois par an à une date anniversaire.

GOOD_ADS_Dove_PRESS_01_français

Alors oui, il y a des initiatives sympathiques pour l’occasion. Prenons par exemple Dove qui propose sur facebook de remplacer les affreuses pub « tu débordes de ton jean? » « tu as 15 kilos à perdre avant l’été? » par des messages beauté positifs (non non ceci n’est pas du placement produit ou un article sponso 😉 ) grâce à l’application Dove Ad Makeover pour arrêter de stigmatiser les complexes des femmes et apporter un sourire grâce à ces petits messages. Et d’autres marques s’associent à des associations pour ce jour spécial et je ne peux pas ignorer l’effort et je trouve le geste plutôt sympa (sauf quand cela dérive en pseudo geste qui s’avère être du commercial pur souche, il n’y a pas de petit profit ma bonne dame). C’est chouette, c’est mignon mais que se passe t-il les autres jours de l’année?

Capture d’écran 2013-03-07 à 23.15.00

Dans une émission samedi dernier (sur France 2 il me semble), j’ai appris l’existence d’un salon de beauté dans Paris, Joséphine, portée par l’association du même nom et par sa fondatrice Lucia Iraci, qui propose, à un prix très modeste, à des femmes en recherche d’un emploi, d’un logement ou qui élèvent vaillamment leurs enfants, le temps de quelques heures, de prendre soin d’elles et de se faire belles grâce à une coupe de cheveux, un peu de maquillage ou des séances de conseil en relooking. Superficiel me direz vous? Pas du tout. Car une femme qui a perdu l’estime de soi, c’est une femme qui aura forcément plus de mal à s’insérer dans ce monde bien loin des bisounours.

Et ça, je dis chapeau. Un bel exemple d’idée par une femme pour des femmes. Et qui existe tous les jours de l’année.

Alors comme le dit si bien le ministère des droits des femmes, le 8 mars, c’est tout l’année et pas seulement aujourd’hui. (ça y est, j’ai fini mon roman fleuve, merci aux courageux qui ont lu jusqu’au bout)

Pour en connaitre plus sur l’association Joséphine, allez vite faire un tour sur leur site internet ici. Et n’hésitez pas à faire un petit don, elles en ont besoin 🙂 Bon vendredi à toutes (et tous!)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, ,
Written By
More from Miss beauty

Sebactiv de Rogé cavaillès purifie ma peau de post-ado!

Bon après le masque de chez Clinique, ma série des produits pour...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.